›ENGLISH
Le Japon en images
La région du kinki
La région du kanto
La région de chugoku
La région de chubu
La région de tohoku
L'île de Kyushu

Dossiers
Les matsuri
Les saisons
La nourriture
Culture & Traditions

Le site   
Forum, Livre d'or, Liens
A propos, Plan du site




Le forum de Nihon Wa La galerie deviantart de Nihon Wa Site dédié à mes voyages Le blog de Nihon Wa

asie

Kamakura

Le temple d'Hase Kannon

 
 


Le Bouddha Daibutsu

 


Le sanctuaire Hachimangu

 
 


Les temples zen de Kita-Kamakura

Kita-Kamakura est la région de collines se trouvant au nord du centre ville. C'est ici que se trouvent deux des plus anciens temples zen bouddhistes du Japon.



Le temple Kencho Ji

C'est le plus important des 5 grands temples zen de Kamakura. Il a été fondé en 1253, mais il brûla plusieurs fois au cours de l'histoire, et fut reconstruit pour la dernière fois au début de l'ère Edo. A sa fondation il comptait 7 bâtiments principaux et 49 temples secondaires, mais seules 10 structures ont survécues aux différentes destructions, le feu et les tremblements de terre. On pénètre dans l'enceinte du temple par la Sanmon, datant de 1754. Juste à côté se trouve la cloché fondue en 1255, la plus importante de la ville. Une allée de cèdres classés patrimoine national, et dont les plus vieux ont plus de 1300 ans, conduit au Hondo, la salle du Bouddha dans laquelle se trouve une statue de Bosatsu Jizo, sauveur de l'âme des morts. Derrière cette salle se trouve le Hatto, où les cérémonies publiques ont lieu. Ensuite on parvient devant la Karamon, porte chinoise qui conduit au Hojo, utilisé pour les offices. Derrière se trouve un petit jardin de méditation de mousses, qui s'organise autour d'un lac épousant la forme du kanji signifiant cœur ou esprit. Derrière le temple Kencho Ji, un chemin part à l'attaque des collines de Kita-Kamakura. On croise plusieurs temples secondaires du Kencho Ji, ,avant d'arriver sur une esplanade bordée de lanternes de pierre et de lions de pierre. Un escalier monte à sommet de la colline jusqu'au petit sanctuaire Hansobo, perdu au milieu de la végétation.


 
 
 
 


Le temple Engaku Ji

C'est le plus vaste des 5 grands temples zens de Kamakura. Situé juste à la sortie de la gare de Kita-Kamakura, ce temple fut fondé par Tokimune en 1282. C'était un centre important du zazen (méditation) jusqu'à l'ère Meiji, et aujourd'hui il organise des cours ouverts au public. Il ne reste des 40 bâtiments de l'époque de la fondation, que 17 structures éparpillés au milieu des arbres et notamment des érables. On passe d'abord sous une importante Sanmon, avant d'atteindre le Butsuden, la salle du Bouddha, à côté de laquelle se trouve le senbutsu jo, bâtiment au toit de chaume qui sert de salle de pratique pour les moines zen. Ensuite c'est la Karamon qui donne sur le Daiho Jo. On peut voir sur la porte de magnifiques sculptures en forme de dragon. Le Daiho jo est l'ancienne demeure abbatiale, qui maintenant sert pour les rituels religieux. Ensuite on arrive devant un petit étang qui est dominé par le Shariden, temple secondaire, qui abrite une dent du Bouddha. Puis on arrive devant le Butsunichian, autre temple secondaire au toit de chaume, qui est le mausolée de Tokimune. Ici on peut déguster du Koicha, un thé vert en poudre fouetté. Enfin une allée mène jusqu'à un autre temple secondaire le Obai-in.


 
 
 




1 visiteur connecté Nihon Wa par Lou © - 2005~2011 -
  visiteurs depuis le 20/06/2005