›ENGLISH
Le Japon en images
La région du kinki
La région du kanto
La région de chugoku
La région de chubu
La région de tohoku
L'île de Kyushu

Dossiers
Les matsuri
Les saisons
La nourriture
Culture & Traditions

Le site   
Forum, Livre d'or, Liens
A propos, Plan du site




Le forum de Nihon Wa La galerie deviantart de Nihon Wa Site dédié à mes voyages Le blog de Nihon Wa

asie

Le jardin paysager de Sankeien 三渓園

Si vous passez à Yokohama, je vous conseille vivement de visiter le Sankeien, ce jardin est immense, agréable et renferme de belles bâtisses empruntées de ci de là. J'ai personnellement beaucoup apprécié la visite même si celle-ci s'est faite au pas de course parce que nous ne nous étions pas rendu compte de l'étendue du jardin...

Le sankeien est un jardin traditionnel de style japonais dessiné par Sankei Hara (son vrai nom était Tomitaro Hara), un riche homme d’affaire dans commerce de la soie. Le jardin ouvrit ses portes en 1 906, il couvre une surface de 175 000 m2 et renferme 7 bâtiments principaux provenant de Kyoto ou de Kamakura.
La seconde guerre mondiale causa de nombreux dégâts au jardin dont la gestion fut transférée de la famille Hara à la fondation Sankeien Hoshokai. Le travail de reconstruction prit 5 ans avant que le Sankeien recouvre son apparence originale.



Au cours des mois on peut observer dans le jardin diverses fleurs et exhibitions. Nous avons visité le jardin fin mai, les principales attractions étaient les iris et les azalées ainsi qu’une exposition d’azalées bonzaï.


Plan du site

Calendrier floral
 


Jardin extérieur

Cette extension a été réalisée pour l’ouverture au public en 1 906. Elle possède 6 bâtiments dispersés autour de l’étang principal :

- La pagode à 3 étages qui provient du temple de Tomyoji de Kyoto, datant de 1 457, c’est la plus vieille de la région du Kanto

- La ferme Yanohara, ancienne demeure d’une famille de la région d’hida. Cette ferme datant de la période Edo listée au world héritage, provient de la ville de Shirakawago de la préfecture de Gifu. Cette maison est un exemple rare puisqu’elle possède une zashiki (salle de « réception ») dans le style shoin tout en ailleurs par ailleurs une structure de ferme ordinaire.

- Le Tokeiji sanctum, un bâtiment construit en 1 634 dans le Tokeiji à Kamakura, temple connu sous le nom de Enkiridera

- Le bâtiment principal du Tomyoji construit au 15ème siècle à Kyoto dans le temple de Tomyoji d’où provient aussi la pagode à 3 étages.

- La maison de thé Rindoan, une des maisons de thé de l’une des écoles de cérémonie du thé. C’est un don de Sohen-ryu Rindokai construit en 1 970

- Le Yokobuean, une maison de thé en forme de hutte, construite dans le style rustique d’inakaya



Etang principal
 

Bronzette sur l'étang au nénuphar
 

Pont kanshinbashi

Pagode de Tomyoji
 

La ferme Yanohara
 
 

Tokeji sanctum

Bâtiment principal du Tomyoji
 

Maison de thé rindoan

Maison de thé yokobuean
 

Vers l'observatoire shofukaku

Vue de l'observatoire shofukaku
 


Jardin intérieur

Avant son ouverture au public en 1 958, le jardin intérieur du Sankeien était le jardin privé de la famille Hara. Alors que le jardin extérieur a été crée pour apprécier les fleurs, le jardin intérieur est plus une combinaison de bâtiments anciens. Notamment le rinshunkaku, pavillon construit au 17ème siècle (période Edo) et longtemps lié à la branche Kishu de la famille Tokugawa est souvent comparé à la fameuse villa impériale de Katsura (Kyoto).

Les principales constructions du jardin intérieur :

Le premier bâtiment qui se trouve à l’entrée du jardin intérieur est le kakushokaku, l’ancienne demeure des marchands de la famille Hara. La maison construite en 1 909 s’étend sur 950 m2. Aujourd’hui la demeure peut être louée pour diverses occasions comme des congrès, des fêtes ou des cérémonies du thé.

Après la porte nommée Gomon se trouve à notre gauche le Sankei Memorial qui abrite des exhibitions d’arts et des espaces pour déguster du matcha. A droite se trouve tout d’abord une petite bâtisse, Hakuuntei, construite en 1 920 pour la retraite de Sankei.
Puis nous arrivons sur la villa Rinshunkaku qui est effectivement le fleuron des bâtiments du jardin. Cette villa construite en 1 649 par la famille Kishu Tokugawa, se tenait à l’origine sur le bord de la rivière Kinokawa à Wakayama. A l’intérieur se trouve de magnifiques fusuma peints (portes en papier opaque).

Dans le jardin, sont dispersés d’autres bâtiments comme le Tenzuiji Juto Oido provenant du Daitokuji de Kyoto. Il fut construit en 1 591 par Toyotomi Hideyoshi, le général qui unifia le Japon en 1 590, pour célébrer la longue vie de sa mère. Après le pont Teisha se trouve le Choshukaku (1 623) un bâtiment possédant une forme étrange qui provient de Nijojo (Kyoto). Plus loin un complexe de 3 bâtiments : le Gekkaden (1 603) qui provient du château de Fushimijo (Kyoto), le Tenjuin (1 603) qui provient de Jizodo près du temple de Kenchoji de Kamakura, et Kinmokutsu (1 918), la maison de thé de Sankei.



Résidence kakushokaku

Gomon
 

Villa rinshunkaku
 
 
 
 

Pont Teisha
 

Gekkaden & Maison de thé kinmokutsu

Tenjuin
 

Choshukaku

Tenzuiji juto oido
 

Maison de thé rengein


Le Shanghaï Yokohama Yukoen

Au bout du jardin, au niveau de l’entrée sud, nous pouvons apercevoir l'étang du Shanghaï Yokohama Yukoen, un jardin chinois.

 


Exposition d'azalées bonsaï

L'exposition saisonnière de fin mai, début juin : des azalées bonsaï...

 




1 visiteur connecté Nihon Wa par Lou © - 2005~2011 -
  visiteurs depuis le 20/06/2005